La lumière bleue

Lumière Bleue

Vous connaissez maintenant bien la lumière noire, mais est-ce que vous connaissez la lumière bleue ?!

Avec la modernisation des nouveaux outils de l’information et de la communication la lumière bleue fait de plus en plus parler d’elle. En effet, il s’agit d’un rayonnement qui est émis en permanence par les écrans et notamment ceux des pc et des smartphones.

Or, étant donné que ces outils sont devenus presque indispensables dans notre quotidien, nous y sommes de plus en plus exposés, et certains études auraient réussi à mettre en évidence les dangers de cette lumière pour la santé des yeux.

Mais la lumière bleue est-elle véritablement aussi néfaste qu’on le dit ? Existe-t-il des meures et/ou équipements permettant de protéger les yeux contre cette lumière ? On vous dit tout avec l’aide grâce à ce dossier réalisé en collaboration avec Aguila Lunettes : Source

La lumière bleue : qu’est-ce que c’est ?

Par définition, la lumière bleue correspond à un spectre lumineux, qui est doté d’une longueur d’ondes variant entre 380 et 500 nanomètres. Elle est généralement émise par le soleil mais peut également provenir d’autres sources de lumière artificielles notamment les écrans et ampoules LED. Ce qui implique que votre écran de smartphone, tablette, télévision et ordinateur émet continuellement de la lumière bleue lorsque vous utilisez l’appareil.

Spectre de couleurs

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, les yeux ne perçoivent pas la couleur bleue de cette lumière lorsqu’elle est émise.  Il est tout de même important de préciser que la quantité de lumière bleue qui serait potentiellement dangereuse pour les yeux ne représente qu’une infime partie de l’ensemble du spectre de lumière. Cette petite partie est essentiellement constituée de longueurs d’ondes bleu-violet. En effet, le spectre lumineux du soleil ou de la lumière artérielle est composé de différentes bandes de couleurs.

On y retrouve le bleu turquoise, qui serait bénéfique pour le moral mais aussi le bleu-violet, qui selon les spécialistes est plus dangereuse que la précédente, et à laquelle nous sommes plus exposés du fait de l’usage fréquent des appareils de nouvelle technologie.

Ce qui rend la lumière bleu-violet plus nocive que la lumière bleu-turquoise est le fait que dans le premier cas, l’énergie qui atteint la rétine de l’œil est plus forte que dans le cas d’une lumière bleu-turquoise. Pour ne rien arranger, les écrans que vous utilisez au quotidien diffusent des quantités particulièrement importantes de lumière bleue appelée lumière à haute énergie visible ou encore HEV.

Entre 2014 et 2015 une étude a démontré que les français passeraient en moyenne 6 heures de temps devant un écran tous les jours. Aussi, un enfant né en 2015 aura, à l’âge de 7 ans seulement, déjà passé l’équivalent d’une année de sa vie exposé à  la lumière bleue. Nulle doute, qu’en juillet 2020 cette étude serait encore plus alarmante !

A cela, se rajoute le fait que la couche d’ozone n’assurant plus parfaitement ses fonctions de filtre solaire (à cause du réchauffement climatique), le cristallin perd progressivement ses facultés de filtre pour les yeux. Et comme les smartphones/ tablettes/ pc / téléviseurs sont de plus en plus accessibles, le danger est bel et bien réel et les conséquences ne se feront pas attendre.

C’est dire à quel point la lumière bleue, nocive pour la santé est très présente dans vos vies au quotidien, et même chez les plus petits.

Alors comment se protéger des dégâts causés par la lumière bleue ? Telle est la question à laquelle nous apporterons des réponses dans la suite de de cet article. Mais avant, il est très important que vous sachiez comment est-ce que cette lumière bleue serait nocive pour la santé des yeux.

Pourquoi la lumière bleue est-elle dangereuse pour les yeux ?

Lumière Bleue

Certaines expériences scientifiques qui ont été réalisées sur un modèle in vitro de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ont permis de démontrer que la longueur d’onde qui serait la plus nocive pour les yeux est celle qui se situe entre 415 et 455 nanomètres. Or, cette portion hautement nocive pour les yeux est bel et bien présente dans la lumière bleue que l’on retrouve dans ses appareils d’usage courante.

Il a été également été démontré une exposition prolongée et surtout régulière à la lumière bleue artificielle pourrait engendrer des lésions photochromiques du cristallin et de la rétine. Il est d’ailleurs possible que cette lumière aurait un important rôle à jouer dans le développement de la cataracte chez certains patients. Vous pouvez donc constater au vue des résultats de ces expériences à quel point la lumière HEV artificielle peut être néfaste pour les yeux.

Mais contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent penser, la lumière bleue pourrait également être bénéfique pour l’être humain. En effet, il a été démontré qu’une exposition à la lumière bleue (plus précisément le rayonnement bleu-turquoise dont la longueur d’ondes des situe vers 490 nanomètres) aurait un rôle à jouer dans le processus de régulation des rythmes circadiens lors d’un décalage horaire par exemple. En effet la lumière bleu-turquoise permet de réguler la production de la mélatonine, qui est l’hormone du sommeil. Elle aurait aussi un impact positif sur l’humeur de façon générale.

Lumière bleu-violet ou lumière bleu-turquoise, chacun de ces rayonnements a un impact bien précis sur le corps et la santé. Tandis que que la lumière bleue-turquoise serait bénéfique pour l’organisme, les rayonnements bleu-violets seraient nocifs pour la santé des yeux. Découvrez à présent comment il est possible de se protéger de cette lumière au quotidien.

Comment se protéger de la lumière bleue ?

Avant toute chose, il  est important de préciser qu’il n’existe pas de protection réelle et 100% fiable contre les effets du rayonnement de la lumière bleue. La solution la plus efficace  à ce jour consiste tout simplement à créer une barrière (filtre) entre la source de production de la lumière et les yeux. En effet, il existe des filtres anti-lumière bleue adaptée pour les écrans.

Bien qu’efficace ce dispositif est pourtant peu répandu à ce jour.

Depuis quelques années, en France, certaines marques proposent des lunettes anti-lumière bleue également connus sous le nom de lunettes de photo-protection sélective. Ces lunettes ont pour rôle de filtrer la lumière bleue artificielle émise par les écrans des appareils, pour ne laisser passer que les rayonnements essentiels.

En ce qui concerne leur efficacité, il n’est pas encore possible de quantifier de  façon certaine et fiable cette donnée, compte tenu de l’état actuel de l’avancement des travaux portant sur cette étude. Mais étant donné que ces verres anti-lumière bleue retiennent effectivement une bonne partie des rayonnements de la lumière bleue, on peut affirmer qu’elles jouent effectivement leur rôle et protègent les yeux des rayons de la lumière bleue.

De façon générale, les lunettes anti-lumière bleue sont conseillées à toutes les personnes qui sont exposées pendant plus de 30 minutes par jours à la lumière bleue. A ce jour, cela représente pratiquement la totalité de la population mondiale. Pour les personnes qui passent des heures voire des journées entières devant les écrans, ou alors à l’extérieur sous le soleil, le port de ces lunettes est hautement recommandé.

Par ailleurs, dès l’âge de 40ans, les spécialistes des yeux recommandent en plus de l’utilisation de ces lunettes, une cure trimestrielle de compléments alimentaires. Cette cure devra être composée essentiellement de substances bénéfiques pour les yeux et la rétine notamment les aliments à base de vitamine E, de zinc, de lutéine, d’antioxydants…